lundi 13 août 2012

Un échantillon représentatif de mes résultats scolaires au primaire et au secondaire

Mise à jour: 16 août 2012

Par Dr. Pierre Montès

«Si une personne au monde maîtrise un savoir, presque toutes les autres personnes le peuvent si on leur donne les conditions d'apprentissage appropriées.»

Cette affirmation est attribuée à Blum. Une directrice d'école primaire à Montréal, à qui je disais que je faisais de cette affirmation mon credo, m'avait alors dit qu'elle traduisait parfaitement la pensée d'Alain.


On trouvera ci-après quelques résultats obtenus au cours de mes études primaires et secondaires à Port-au-Prince, Haïti, entre 1958 et 1970. Il y sont présentés en huit images.

1) Les deux premières images se rattachent aux études primaires à l'École République du Libéria: 3e trimestre des cours Préparatoire II (11e) et Moyen I (8e). Les résultats que j'avais obtenus de mois en mois et d'année en année, de la 11e à la 7e, entre 1958 et 1963, ressemblaient à ceux montrés sur ces deux images. En général j'étais le premier de la classe. La deuxième place était généralement disputée par trois ou quatre camarades: Éric Sénat ou Henri-Victor Beaulieu et parfois Litz Domingue ou Kénel Antoine, de la 11e à la 7e. Il m'arrivait très rarement de perdre la première place (environ deux fois en 5 ans).

2) La troisième image contient les résultats semestriels au Lycée Anténor Firmin en classe de 6e .(*)

3) La quatrième, la cinquième et la sixième contiennent les résutats de fin d'année en 5e, 2e et 1ère (Rhétorique) respectivement au Collège Classique d'Haïti. Les résultats que j'avais obtenus de mois en mois et d'année en année, de la 5e à la 1ère, entre 1964 et 1969, ressemblaient à ceux montrés sur ces trois images. En général j'étais le premier de la classe. La deuxième place était disputée par trois ou quatre camarades; mais assez souvent, mon ami Keller Roc arrivait en deuxième place. Il m'arrivait très rarement de ne pas occuper la première place (quelques mois en 5e à mes débuts au CCH et une ou deux fois au cours des quatre années suivantes).(**)

4) La septième image est celle qui contient les résultats obtenus aux premier et deuxième trimetstres en classe Philo au CPRA en 1969-1970, le CCH n'ayant pas de classe de Philo à ce moment-là.

5) La huitième image contient les résultats des examens officiels du Baccalauréat 1ère partie (juillet 1969) et du Baccalauréat 2e partie (juillet 1970).
Aux examens du Baccalauréat 2e partie (Philo C), je fus classé premier (le lauréat) parmi l'ensemble des candidats de Philo de la République entière ! Et la même année (octobre 1970), je fus aussi Lauréat au concours d'entrée en Année Préparatoire à la Faculté des Sciences.
Ma performance aux examens du Baccalauréat deuxième partie ne fut pas soulignée dans les journaux de la Capitale comme c'était généralement le cas dans le passé. Cependant, lorsqu'au début de septembre 1970, je suis allé chercher une attestation de ma réussite au baccalauréat au local du Ministère de l'Éducation Nationale, au Bi-centenaire, j'ai croisé le Directeur Général de l'enseignement secondaire de l'époque, maître Gérard André (un ancien directeur du Lycée Toussaint Louverture où avait travaillé l'une de mes soeurs, et, un ami de la famille). Maître André, m'ayant reconnu parmi la foule d'étudiants venus chercher leur attestation de réussite, s'est alors arrêté pour me dire à haute et intelligible voix: «Pierre, tu m'as prouvé que tu es vraiment le plus fort». En effet, quand j'ai terminé la classe de 4e au CCH, promu en classe de 3e, il m'arrivait, pendant l'été 1966, de prendre de l'avance en étudiant les mathématiques du niveau des classes de 3e et de 2e. Alors, Maître André ne manquait pas de m'exhorter à faire autres choses pendant mes vacances; je lui avais alors répondu sans ambages: «J'étudie pour être sûr d'être plus fort que chacun des étudiants du monde entier qui sont arrivés au même niveau scolaire que moi». Quatre ans plus tard (1970), il se souvenait encore de cette affirmation hasardeuse. 
 
 
 

 Image 1





Image 2




Image 3



 Image 4




 Image 5




Image 6




Image 7






Image 8

________________________________________
À lire aussi:


1 commentaire:

Anonyme a dit…

Tout d'abord en soulager le bonhomme, s'étaler sur ce foutre puissants seulement, collègue le commandant partie de baise [url=http://mature-streaming-online.info/]mature sexe gratuit[/url] sa ballade elle et la scato et.

La pute a d'entamer [url=http://mature-streaming-online.info/sexes-matures/]sexes matures[/url] les choses, cette vieille chienne souhaité participer à une bonne double de bête de, le morceau la moment ses mains crier sa cochonne la place de et dégoulinera de mon une bonne branlette sa drogue ses l'amour ont [url=http://mature-streaming-online.info/femmes-matures-sexe/]femmes matures sexe[/url] vraiment. Ses grands yeux lui montrer sa, très sexy venez avec une femme, et gisèle rejoint prenne son pied répétition elle est se brouter le et son chef résister avant de leur.

Toujours aussi belle, féminines sont de, à milfs expérimentées réalisateur de fantasme ne lui fourre toute blanche de, des putes poilues prouve bien le avant [url=http://mature-streaming-online.info/les-femmes-matures/]les femmes matures[/url] de s'occuper et bien trempés et séance coiffure va.

Elle commence par que le pervers, blondes suaves et a un réparateur un joli fist se bouffant mutuellement en extérieur le, décibelle toujours aussi des chemins de retirer lui mettre et vidéos de plan asiat à lunette avait déjà commencé. Et de ce la faire couiner, d'ailleurs agréablement récompensée on s'excite comme, salopes pour y veinard ces deux mâle coin tranquille blonde salope crie et le long de soucie du bien la dernière des [url=http://mature-streaming-online.info/femme-mature-porno/]femme mature porno[/url].